Sortie Promo été 2013


Ma première escapade avec
les Montagnards du Doubs !

Avant de commencer à relater l’escapade, je me présente…Je suis Julie, 29 ans, une amie à Annie, la maman de Mathilde, la femme de Fred, tout deux ayant été mariés par Alain, le maire de Voillans, le Gai luron des expéditions, le chef de la tribu !
Moi, la montagne je l’ai connue par les Brebis. En fait c’est parce que j’ai fait mes études à Besançon.
En gros, pour mieux comprendre, j’ai rencontré dans mes études, un ami qui était berger et j’ai eu le coup de foudre quand j’ai escaladé les crêtes, monté comme une chèvre les falaises à 23 ans sans jamais les avoir rencontrées auparavant.
J’ai alors lancé une candidature d’aide bergère en 2005 et voilà que durant mes vacances d’étudiante, je me suis transformée en Bergère et j’ai été initiée par la Montagne. Depuis, je suis adepte de la grimpette sur patte et partante pour découvrir les sommets de notre belle France.
C’est alors que j’ai accepté sans réfléchir la proposition d’accompagner mam’Annie dans cette aventure et rencontrer sa famille et la famille spirituelle de la famille de mam’Annie.
Donc on y va :
Samedi 6 Juillet 2013 :
Il est 8h35, j’appelle Annie pour lui dire que je ne trouve pas le rond point….C’est alors que j’aperçois sur le rond point où j’étais le BUS provenant de Baume ! et Annie !
Tout va bien, je suis presqu’à l’heure et je débarque alors dans le bus…
Accueil Chaleureux, sourire à toutes les lèvres, c’est la fête dans le bus Magic !
Le trajet se fait agréablement, nous sommes comme bercés par les merveilleux paysages que nous traversons. Et je tiens à le préciser, le voyage se fait chaudement animer par le chef de la tribu Alain le Goliath. Je n’en dirai pas plus….
Nous arrivons dans les temps au dessus de Passy, sur le plateau (non ?) de Joux à 1337 m.
L’air est pur et le ventre gargouille.
Nous pique-niquons avec un petit coup de rouge, rapidement tout de même, mais juste ce qu’il faut pour ne pas trop se remplir la panse. Et allez hop c’est parti,
Les bâtons en main, les lunettes sur le museau, le buff sur le crâne et la crème solaire bien étalée.
Le soleil tape à 35 degré, nous arpentons sous le Feu ! Nos petits 700 m de dénivelé tout en s’abreuvant généreusement à chaque fontaine voir parfois presque totalement s’immerger…
La montée est costaud car la chaleur est rude mais la beauté du paysage me fait oublier le degré de la pente et de la température ! et mes collègues randonneurs sont forts sympathiques, et au fur et à mesure du chemin, des échanges naissent et agrémentent joliment la balade.
C’est là où nous découvrons que le monde est bien petit et plein de surprise !
Nous traversons de jolis sentiers et arrivons au refuge de la Moéde d’Anterre à l’heure convenue…
Voilà l’heure cruciale de l’APERO où bière du pays Savoie rousse blonde blanche (et brune je ne crois pas qu’il y avait de la brune) par contre de la bière au Génépi se croisent et se font passer….
Et puis il y a le coucher de soleil et l’envie de contempler ses derniers rayons avec mam’Annie ! Nous nous octroyons une petite virée silencieuse vers le coucher.
En revenant, l’ambiance est au beau fixe ! J’ai ma place à la table des 3 Anciens Présidents, et quelle place !
Le repas est rudimentaire mais fait pourtant tout le charme du resto refuge où nous sommes plus nourris en liquide qu’en solide !
Nous allons alors après s’être bien servi en sucre lent…c’est important….contempler tous ensemble le soleil s’éteignant derrière nous et nous offrant une lumière rouge orangée sur le Massif du Mont Blanc.
La vue panoramique est sans pareil, grande majestueuse, solennelle. Tout est là, et nous simple humain s’émerveillons devant ces puissantes montagnes hautes et dignes de leur présence !
Il est 22h20, je décide de faire un gros dodo dans la salle des Rhodos.
Le dimanche 7 Juillet 2013 :
Il est 4h30, après avoir été endormie, réveillée, endormie, réveillée par les chanteurs ronfleurs du soir, je décide d’aller prendre mon petit déjeuner à la fin de la nuitée. Les étoiles disparaissent progressivement et les randonneurs émergent chacun de leur folle nuit et débutent les premiers gestes.
6h30 me semble t il, nous nous préparons pour le Buet ! Moi fidèle à mon short, crémée jusqu’aux oreilles, j’attends mes collègues de marche. Et là Mathilde me dit : "Julie, mets un pantalon ! Tu vas te brûler les jambes !!"….j’exécute et j’ai bien compris pourquoi….
Merci Mathilde !
La montée se fait fraiche et agréable pour les premiers cent mètres arpentés, et puis le soleil commence à franchir les crêtes et nous envahir….
Nous nous retrouvons avec des vues différentes, comme en mouvement, riche panorama (Mont Maudit, Mont Blanc…) (et là Mathilde tu peux mettre si tu connais les différents sommets et col passés car moi je ne les connais pas…)
Nous formons des petits paquets de petits bonhommes nous retrouvant en fonction de notre rythme de marche.
Parfois pour traverser les rivières nous nous aidons avec les mains, en posant des pierres dans la rivière pour créer un chemin.
Et comme dirait Alain : "nous on est soudé, on peut compter chacun l’un sur l’autre, on laissera jamais quelqu’un dans la pagaille⇒ Ca ma petite, c’est l’esprit de la montagne !"
Et c’est ça aussi que j’ai ressenti et apprécié.
A l’USB Montagne, on apprend à être avec l’autre, à avancer ensemble même si c’est dur, même si c’est dangereux, même si ça craint !…..
On reste alors soudé envers et contre tout ! On marche ensemble car l’union fait la force ! C’est bien ça Alain ?
Alors on y va, on marche vers des endroits de plus en plus étroits, arpentés, chauds où il faut faire de plus en plus preuve de présence, de concentration, de silence…..
C’est là aussi ce que j’apprécie. On est ensemble sans avoir besoin de parler. On forme un groupe soudé où chacun a un rôle à jouer pour soi et pour l’autre.
Exemple, tu marches sur des pierres qui peuvent glisser sur la tête de ton voisin d’en bas ! et quand tu descends sur de la neige, pense à faire de jolie pas bien creusés pour ton voisin de derrière. Des petits détails qui font plaisir et réchauffent le cœur et évitent de fracasser le crâne de ton pote de montagne !
Certains endroits étaient très raides, la neige limite glissante, mais peu gelée donc nous ne nous sommes pas encordés. De voir les randonneurs à la chaîne sillonner en mode serpent de hauts versants enneigés était remarquable et impressionnant.
C’est dingue la concentration qu’il faut avoir pour gravir des sommets avec peu de place sur les "drailles" en suivant assidûment les pas de tes précédents….Mais nous y sommes arrivés et je tiens à féliciter Mam’Annie pour son exploit c’est à dire son baptême de montagne ! Elle a réussi à son rythme très bien soutenu à l’âge de son âge (car après 30 ans on ne dit plus son âge paraît il… ;-) ) de gravir le col dans une forme Olympique !
C’est alors comme je le disais que nous arrivons au col de Salenton à 2526 m précisément. La vue est là bien sûr encore merveilleuse !
Un petit casse croûte rapide pour les Montagnards voulant faire le sommet et pour les autres, petite descente en deux heures environ….
Et bien moi j’ai décidé de rester "avec le col", de me poser et respirer l’air de la montagne.
C’était déjà beaucoup pour moi en cadeau de décor, j’en avais trop et alors j’ai décidé de descendre la montagne sur les fesses et je me suis super bien amusée !
Je suis alors descendue sous la surveillance de Dédé qui m’a appris comment faire du ski de rando sans ski !!!! Et c’était super TOP !
Je ne vous raconte pas comment nous avions chaud vu le soleil et reflet sur la neige !
Suite à la neige, nous avons descendu quelques chemins abîmés par les cours d’eau et la fonte des neiges…..et puis…….Nous avons suivi Dédé et le chemin……
Je m’explique : Dédé m’a dit que Lao Tseu a écrit que : "quand il y a de la volonté il y a le chemin…"
Et bien moi je vous dis que descendre avec Dédé dans les Rhodos pour environ 200 metres de déniv, faut en avoir de l’esprit Chinois !
On a eu quelques « glissettes » sur la neige et dans les rhodos mais rien de méchant…..ca va les gars au fait ?
Merci Lao Tseu ! ou plutôt merci Dédé !
Nous sommes alors arrivés à 12:07 au refuge de la Pierre à Brerard et nous avons pris notre pique-nique tiré du sac !
Nous sommes la première équipe….
Le truc classe aussi c’est que les chamois nous ont accompagnés dans la descente du col jusqu’au refuge ! Sympa !
Les autres sont progressivement arrivés car les deux autres groupes se sont encordés pour descendre.
Moi j’ai fait une sieste, j’étais comme ivre de l’air de la montagne,
Je ne pouvais plus faire grand chose de moi !
Je restais bouche ouverte, assise sur un banc, pas faim pas soif, juste amorphe, un vrai mollusque !Comme Antoine d’ailleurs !
Ensuite, vers 16h il me semble, nous sommes descendus par petit groupe,
600 m de déniv, environ 2 heures de marche à un rythme de sudiste où nous avons pu contempler le ruisseau Ô combien turbulent et revigorant : le Brérard !
Il y avait pas mal de personnes qui montaient alors que nous descendions,
Les croisements étaient sympathiques, surtout lorsque nous nous affalions sur le sentier avec nos bâtons et nos sacs !
Nous sommes alors arrivés au village du Buet à Vallorcine bien vidés mais plein d’images en tête !
Et puis le Bus est arrivé et nous nous sommes écroulés chacun sur nos sièges.
Le chef de la tribu Alain, lui avait une pêche d’enfer ! Il faisait des allers retours pour stimuler les plus fatigués au fond de leur siège.
Jean Yves ? lui sortait son fromage bien fait qui cachait brutalement toutes les mauvaises odeurs de transpirations de la tribu !
Impression parfois de me retrouver chez les Gaulois avec Obelix Asterix assurancetourix et toute la clique !
Je me suis bien marrée !
Pour conclure, je voulais tous vous remercier pour votre accueil chaleureux et votre entraide dans les endroits difficiles.
J’ai bien apprécié cette escapade et vous y rejoindrai avec plaisir pour une prochaine et faire un petit sommet ! Promis Mathilde !
J’ai aussi été très impressionnée par les vétérans qui présentent une forme Olympique
Et une spéciale dédicace à la Maman Sorcière Mam’Annie qui a géré du début jusqu’à la fin !
Vive la Montagne et Vive la Convivialité
PAIX et MONTAGNE !
Bonne Ballade à vous où que vous soyez !
Une bise à chacun et à chacune,

Julie la spiritueuse

Programme

<<

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucune sortie à venir les 12 prochains mois